Des gens vivaient ici (2011)

//Des gens vivaient ici (2011)
Des gens vivaient ici (2011) 2016-11-10T16:14:49+00:00

Project Description

Le contexte est celui des ruines de Yirminadingrad, ville imaginaire des bords de la mer Noire, théâtre des nouvelles du recueil Yama Loka Terminus et prétexte à celles du recueil Bara Yogoï des écrivains Léo Henry et Jacques Mucchieli.

A la publication de Bara Yogoï, apparaît la dimension visuelle avec les illustrations de Stéphane Perger, illustrateur des BD Sir Arthur Benton et Sequana notamment.

Touchés par cet univers post-industriel mais profondément humain, Les Ensembles 2.2 invitent ces artistes à développer avec eux un spectacle conçu comme une véritable expérience sensorielle pour le spectateur. Il s’agit, d’une part, d’ajouter une dimension sonore, mais également d’imaginer un dispositif immersif se construisant en temps réel.

Les ruines gardent en elles les traces du passé. L’attention des spectateurs et la médiation des artistes permettent aux habitants de la cité disparue de reprendre la parole.

Des fragments de leurs récits, de leurs destinées et de leurs souvenirs servent d’étai aux artistes pour rebâtir, à grands traits, la mégapole. Pour édifier une structure éphémère et fragile, prête à retourner au néant au terme de la représentation.

La pièce est un témoignage sur la nécessité de continuer à parler après la fin. La dernière preuve que Des gens vivaient ici…

Sur scène, les illustrations créent instantanément le décor et le font évoluer, comme les musiciens livrent et interprètent les traces audibles de la ville en temps réel.

La musique et les évènements sonores sont restitués et spatialisés grâce à un dispositif géré en direct, recréant pour le public un environnement en trois dimensions.

Création Graphique : Stéphane Perger

Création musicale : Gaëtan Gromer / Olivier Touratier / Antoine Spindler

Texte : Léo Henry / Jacques Mucchielli

Spatialisation sonore : Benoît Jester

Production : Les Ensembles 2.2