Project Description

still processing … is an interactive installation that interrogates casualty statistics of ongoing armed conflicts worldwide. Musical notes, sounds, rhythms and visual representations are constructed from these statistics. At the heart of the device, actor of the information he receives, the viewer then observed audible and visual translation of numbers and can better feel the terrible reality to which it refers. The installation still processing … seeks to restore sensory shape to these numbers. It plays with purely statistical representations disseminated and repeated by mass medias and reveals to our sensitivity a simple fact : the unbearable reality of casualties. The constant stream of data delivered by various medias causes a strange form of abstraction, a decorum to which we hardly lends attention. still processing ... try to understand the war fact through the singular but essential prism of the human cost and offers us a tangible way to realize.

conception, scenography, programming & music : Gaëtan Gromer
motion design : Henri Gander
programming & electronic : Benoît Jester
woodwork : Gabriel Osswald
production : Les Ensembles 2.2
creation at the Pierre Noël Museum, Saint-Dié, France, Oct 14th, 2014

still processing… est une installation interactive qui interroge les statistiques de mortalité dans les conflits armés ayant cours actuellement à travers le monde.  Les notes, les sons, le rythme ainsi que la représentation visuelle sont construits à partir de ces statistiques. Au cœur du dispositif, acteur de l’information qu’il reçoit, le spectateur observe alors la traduction sonore et visuelle des chiffres et peut ainsi mieux saisir la terrible réalité dont elle fait état. L’installation still processing… cherche à redonner une forme sensorielle, presque corporelle à ces données chiffrées. Elle se joue ainsi des représentations purement statistiques diffusées et répétées par les mass-médias et révèle à notre sensibilité ce que la simple donnée rabâchée finit par dissimuler : l’insoutenable réalité du nombre de victimes. Le flot incessant de données livrées par les différents médias provoque une étonnante forme d’abstraction, un décorum auquel on ne prête plus guère attention. A l’inverse, still processing… ouvre une parenthèse de temps pour essayer d’appréhender le fait guerrier au travers du prisme singulier, mais essentiel, du coût humain et nous propose une manière tangible de nous rendre compte.

conception, scénographie, programmation et musique : Gaëtan Gromer
motion design : Henri Gander
programmation et électronique : Benoît Jester
menuiserie : Gabriel Osswald
production : Les Ensembles 2.2
création au musée Pierre Noël de Saint-Dié le 17 octobre 2014