instrumental

Accueil/"%s" instrumental
2019 08

Chants d’oiseaux

2020-05-25T11:32:29+02:00Catégories : Mixed music|Mots-clés : , , , , |

Programme hommage à Olivier Messiaen impliquant un dialogue entre orgues, musique électroacoustique et de vrais oiseaux. Première de cette version du programme, le 23 aout 2019, en l’Eglise Saint Pierre Le Vieux à Strasbourg pour le festival Stras’orgues.

Program created in tribute to Olivier Messiaen involving a dialogue between organs, electroacoustic music, and real birds.

Premiere on August 23, 2019, in the Saint Pierre Le Vieux Church in Strasbourg for the Stras’orgues festival.

O Messiaen : Chants d’oiseaux, du Livre d’orgue
G. Gromer : Chants d’oiseaux #1, pour oiseaux et électronique
O Messiaen : La joie de la grâce, du Livre du Saint Sacrement
G. Gromer : Chants d’oiseaux #2, pour oiseaux et électronique
Improvisation pour oiseaux, orgues et électronique

Guillaume Le Dréau, orgue/ organ

Gaëtan Gromer, électronique / electronic

LagenceVoid, scénographie / scenography

Les Ensembles 2.2 , booking

O Messiaen: Bird songs, from the Organ Book
G. Gromer: Bird songs #1, for birds and electronics
O Messiaen: The joy of grace, of the Book of the Blessed Sacrament
G. Gromer: Bird songs #2, for birds and electronics
Improvisation for birds, organs and electronics

Guillaume Le Dréau, organ

Gaëtan Gromer,  electronic

LagenceVoid, scenography

Les Ensembles 2.2 , booking

photos & video © Nicolas Goujon

2019 04

Le périple

2020-05-25T11:34:16+02:00Catégories : Mixed music|Mots-clés : , , , , , , |

pour alto, ensemble vocal et électronique en 5 mouvements. Création le 18 avril 2019 par l’Ensemble Vocal Magellan pour le concert de la Passion en l’Eglise St Thomas à Strasbourg. Durée : 25 minutes.

 – – – – –

Viola, vocal and electronic ensemble in 5 movements. Created on April 18, 2019 by the Vocal Magellan Ensemble for the Passion concert in St Thomas Church in Strasbourg. Duration: 25 minutes.

Photos © Adrien Fuchs

2018 09

Hacking Garden

2020-05-22T12:26:33+02:00Catégories : Mixed music, Stage Music|Mots-clés : , , , , , , |

Musique pour un concert au centre d’un dispositif de spatialisation sonore pour huit enceintes et d’une scénographie de jardin éphémère avec mapping monumental sur la façade de l’opéra de Strasbourg.

Music for a concert at the center of a sound spatialization device for eight speakers and an ephemeral garden scenography with monumental mapping on the facade of the Strasbourg’s Opera house.

Création à l’Opéra National du Rhin de Strasbourg, les 25 et 27 septembre, dans le cadre du festival Musica et en partenariat avec l’Ososphère.

Quatre compositions qui se mêlent à celles d’Antoine Spindler et Christophe Fourmaux.

– avec Antoine Spindler (alto), Christophe Fourmaux (saxophone), GSTN (beat making), Gaëtan Gromer (sound design), Julie-Anne Weber (vidéos) and Philippe Arlaud (scénographie).

Premiere at the Opéra National du Rhin in Strasbourg, September 25 and 27, 2018, as part of the Musica Festival and in partnership with Ososphère.

Four compositions that mix with those of Antoine Spindler and Christophe Fourmaux.

– with Antoine Spindler (viola), Christophe Fourmaux (saxophone), GSTN (beat making), Gaëtan Gromer (sound design), Julie-Anne Weber (videos) and Philippe Arlaud (scenography).

photos © Klara Beck, Philippe Groslier, Adrien Fuchs

2017 05

Entre les mots

2020-05-25T11:42:59+02:00Catégories : Mixed music, Poetry|Mots-clés : , , , , , |

pour ensemble vocal et électronique en 3 mouvements. Texte de Claudine Bohi. Durée : 22 minutes. Création le 06 mai 2017 par l’Ensemble Vocal Variations à la Vill’a, Illkirch Graffenstaden. Il existe une version pour récitant et électronique, créée à La Commanderie des Templiers à Elancourt le 21 mars 2019.

Vocal and electronic ensemble in 3 movements. Text by Claudine Bohi. Duration: 22 minutes. Created May 06, 2017 by l’Ensemble Vocal Variations à la Vill’a, Illkirch Graffenstaden. There is a version for narrator and electronic, created at La Commanderie des Templiers in Elancourt on March 21, 2019.

photos © Dominique Biellmann

2012 06

Tutti

2020-05-25T11:58:30+02:00Catégories : Installations|Mots-clés : , |

Musique pour l’installation Tutti de Zahra Poonawala. Pour orchestre de chambre. Durée indéterminée. Les éléments musicaux se combinent en fonction des déplacements des spectateurs.

– – – – – – –

Music created for the installation Tutti by Zahra Poonawala. Chamber orchestra. Indefinite period. The musical elements are combined according to the movements of the spectators.

Installation interactive de Zahra Poonawala où les mouvements engendrent des modifications musicales, des apparitions ou disparitions de parties instrumentales. Les haut-parleurs, montés sur des moteurs, suivent les déplacements des visiteurs.

Cette œuvre tend à prolonger une réflexion engagée il y a plusieurs années, qui interroge les rapports sonores et visuels entre une partie et un tout, entre production et perception du son. Alors que les œuvres précédentes proposaient une présentation statique, celle-ci place pour la première fois le spectateur en position d’explorateur. Puisant dans le précédent des « acousmoniums » ou orchestres de haut-parleurs, l’œuvre vise à matérialiser un vécu plus dynamique de l’écoute en s’appuyant sur le mouvement. L’espace occupé par l’installation est donné, mais il peut être perçu selon des modalités variables. Il est d’abord marqué par un repère fixe, celui du mur de haut-parleurs qui en forme le fond, tant visuel que sonore. Ses personnages ont chacun un volume, un registre et un caractère différents. Devant cet arrière-plan se détachent des solistes, haut-parleurs isolés qui sont doués de mobilité, puisqu’ils réagissent aux mouvements du spectateur, lequel est incité à évoluer pour les faire réagir. Les différents plans sonores redoublent cette organisation spatiale. A partir d’un accord fondamental complexe qui constitue un socle, la réaction aux mouvements du spectateur détermine des changements d’intensité, lance des soli qui se détachent de la masse sonore. S’approcher, c’est écouter, c’est aussi susciter une réponse sonore différenciée. La musique enregistrée, née des propositions de Zahra Poonawala, a été écrite par Gaëtan Gromer pour un effectif de musique de chambre. Influencée par des œuvres comme celle de Giacinto Scelsi, elle se donne à entendre comme un accord complexe dans lequel le spectateur, tel un spéléologue, va diriger la lampe de son attention vers tel pupitre, telle partie de l’orchestre, voyageant à l’intérieur du son comme à travers l’espace circonscrit par l’installation. Le mouvement ne rompra pas la continuité, qu’elle soit visuelle ou sonore, mais modifiera les équilibres et les perspectives. Pour paraphraser Wagner: ici, le son se fait espace.
_Stéphane Valdenaire.

Crédits;
Installation sonore de Zahra Poonawala
Ecriture musicale: Gaëtan Gromer
Flûtes: Ayako Okubo
Clarinettes: Adam Starkie
Violon: Marie Osswald
Alto: Antoine Spindler
Violoncelle: Anne-Catherine Dupraz
Contrebasse: Elodie Peudepièce
Informatique musicale: Benoît Jester, Gaëtan Gromer
Informatique robotique: Antoine Rousseau
Informatique détection: David Lemaréchal
Construction: Jean-Marc Delannoy
En partenariat avec Métalu à Chahuter et Les Ensembles 2.2

Interactive installation by Zahra Poonawala where the movements generate musical modifications, appearances or disappearances of instrumental parts. The loudspeakers, mounted on motors, follow the movements of visitors.

This work tends to prolong an engaged reflection which questions the sound […]

2007 10

Juste l’embrasser

2020-07-02T23:10:42+02:00Catégories : Film/Docu|Mots-clés : , , , , , , , , |

Film de Samuel Henry.
Prix SABAM au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Movie by Samuel Henry.
SABAM Prize at the Brussels International Fantastic Film Festival.

Synopsis : Un passeur d’âmes consciencieux prend l’apparence d’un être aimé pour offrir un dernier moment de félicité à celui qui doit quitter la vie. Lorsqu’il prend l’apparence du père d’Alice pour aider celle-ci à passer de vie à trépas, les choses se compliquent. Alice refuse son baiser…

Synopsis: a conscientious ferryman takes the appearance of a loved one to offer a last moment of bliss to people who must die. When he takes the appearance of Alice’s father to help her going from life to death, things get complicated. Alice refuses his kiss …