support

2021 04

La théorie des ficelles

2023-03-01T16:24:29+01:00Catégories : Stage Music|Mots-clés : , , , |

Musique pour le spectacle d’Etienne Fanteguzzi, une conférence dansée qui retrace l’histoire de notre compréhension scientifique du mouvement.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Music for Etienne Fanteguzzi’s upcoming show, a dance lecture that traces the history of our scientific understanding of the movement.

Mêlant danse et parole, j’étudie le mouvement des corps. La nature du mouvement, les conditions de son déploiement et sa perception. Autrement dit: le mouvement, le contexte et le regard.

À partir d’expériences physiques, de questionnements philosophiques et de références scientifiques je développe un point de vue artistique.
Cette recherche pourrait bien devenir un essai scénique de «science-fictive».

Etienne Fanteguzzi

Combining dance and speech, I study the movement of bodies. The nature of movement, the conditions of its deployment and its perception. In other words: movement, context and gaze.

From physical experiences, philosophical questions and scientific references I develop an artistic point of view.
This research could well become a stage essay in ‘science fiction’.

Etienne Fanteguzzi

http://www.especedecollectif.org

ÉQUIPE

Danse, jeu, texte, scénographie : Étienne Fanteguzzi

Regard extérieur : Claude Sorin

Réalisation scénographie : David Séchaud

Création sonore : Gaëtan Gromer

Création lumières : Stéphane Wolffer

Régie générale : Pierre-Eric Vives

PARTENAIRES

L’L, Structure expérimentale de recherche en art vivant

Coproduction de POLE-SUD – CDCN de Strasbourg

Coproduction du Ccam – Scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy

Soutien du Carreau – Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan

Théâtre du Marché aux Grains de Bouxwiller

Les Ensembles 2.2 – Strasbourg

L’Atheneum – Centre culturel de l’Université de Dijon

Le Musée Pierre Noël de Saint-Dié-des-Vosges

Ville de Strasbourg

Drac Grand Est

Région Grand Est

DATE DE CRÉATION

24 novembre 2021 à l’Atheneum de Dijon

PROCHAINE REPRÉSENTATION

– 2 mars 2023 à La Nef / Saint-Dié-des-Vosges / Dispositif Pass Culture

2020 11

PAUSE

2020-11-23T15:27:23+01:00Catégories : Mixed music|Mots-clés : , , , , , , |

Musique pour le spectacle d’été de la cathédrale de Strasbourg. Composé avec Antoine Spindler.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Music for the Strasbourg Cathedral summer show. Composed with Antoine Spindler.

Le spectacle d’été de la Cathédrale de Strasbourg 2020 réunit Les Ensembles 2.2 (création sonore) Lnlo (vidéomapping) et Daniel Knipper (mise en lumière) dans une production de BigFamily Event. 

La création sonore utilise toutes les techniques et possibilités offertes par la musique électroacoustique, évoquant les œuvres de Beethoven à l’occasion des 250 ans de sa naissance ainsi que les sons de la ville de Strasbourg.

The Strasbourg Cathedral 2020 summer show brings together Les Ensembles 2.2 (sound creation) Lnlo (videomapping) and Daniel Knipper (lighting) in a production of BigFamily Event.

The sound creation uses all the techniques and possibilities offered by electroacoustic music, evoking the works of Beethoven on the occasion of his 250th anniversary and sounds of Strasbourg.

Vidéo : StrasTV

2020 04

Ec(h)o

2023-02-28T17:29:13+01:00Catégories : Poetry|Mots-clés : , , , , , , |

Musique pour un parcours de poésie sonore géolocalisé sur la presqu’île Malraux à Strasbourg. Textes écrits et lus par Claudine Bohi et Germain Roesz. Le parcours est disponible sur l’application GOH.

– – – – – – – –

Music created for a geolocated sound poetry course on the Malraux peninsula in Strasbourg. Texts are written and read by Claudine Bohi and Germain Roesz. The route is available on the GOH app.

Dans Ec(h)o, des artistes composent un parcours sonore à partir d’éléments collectés dans un lieu et auprès de ses habitants. Le résultat est accessible, grâce à une application pour smartphone (GOH), à l’endroit même de la collecte. 

Au fil de sa déambulation, l’auditeur avance vers ce qui est caché mais pourtant présent, un monde créé et posé là,  un autre regard sur un endroit du quotidien. 

Il s’agit tout simplement, comme l’a magnifiquement écrit Claudine Bohi dans Entre les mots, d’ « élargir l’étroit ». 

In Ec(h)o, artists compose a soundwalk from sound elements collected in a place and its inhabitants. The result is accessible through a smartphone application (GOH).

During his stroll, the listener advances towards what is hidden but yet present, a world created and posed there, another look at a place in everyday life.

It is simply, as Claudine Bohi beautifully wrote in Entre les mots, “to widen the narrowness”.

Photos © Albert Weber

2017 12

Évaporation silencieuse

2020-06-22T14:39:06+02:00Catégories : Installations|Mots-clés : , , , , , |

Musique pour l’installation Évaporation silencieuse de Nicolas Schneider qui explore les relations entre arts et paysages sur la Route du Sel, datant de l’époque celte et reliant Marsal à Trèves.

– – –

Music for the installation Evaporation Silencieuse by Nicolas Schneider that explores the relationship between arts and landscapes on the Salt Route, dating from the Celtic era and linking Marsal to Trier.

Évaporation Silencieuse est, au départ, une série de dessins exposés sur un meuble prenant la forme des routes explorées. Ici, il s’agit de la Route du Sel au départ de Marsal. Cette oeuvre est désormais devenue un dispositif collaboratif de relations croisées entre artistes et paysages. Nicolas Schneider y rencontre, pour cette exposition, Gaëtan Gromer. Équipé de microphones hydrophoniques, celui-ci arpente physiquement ces mêmes routes pour en donner à écouter une composition réalisée à partir de leur paysage sonore, ramené à l’échelle de la pièce dans une installation utilisant des balises de localisation du public.

Evaporation Silencieuse was, at the beginning, a series of drawings displayed on a piece of furniture taking the form of the routes explored. Here, it is the Salt Route from Marsal. This work has now become a collaborative device for cross-relationships between artists and landscapes. Nicolas Schneider is collaborating for this exhibition with Gaëtan Gromer. Equipped with hydrophonic microphones, this one physically walks these same roads to give them to listen to a composition made from their soundscape, brought to the scale of the room in an installation using public location beacons.

photos © Naohiro Nimomiya, Gaëtan Gromer